Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Mercredi 20 août au Pic du Midi : Match de tennis au sommet !

lundi 11 août 2014 par Rédaction

En 1984, Jean Gachassin, actuel Président de la Fédération Française de Tennis, épaulé par une poignée de fidèles passionnés, décidait de créer les Internationaux de Tennis de Bagnères, une épreuve comptant pour le classement ATP. C’était le début d’une aventure qui dure depuis 30 ans et a fait de Bagnères de Bigorre la plus petite ville de France à organiser ce type d’épreuve et à détenir le record de longévité (à l’exception des Internationaux de France)... Pour fêter dignement cet anniversaire, Christian Gachassin, actuel organisateur de ce tournoi et fils de Jean Gachassin, s’est rapproché du Pic du Midi, de Guy Forget et de Mansour Bahrami.

De cette rencontre est née l’idée un peu folle d’organiser un match d’exhibition de tennis au sommet du Pic du Midi. Un face à face Forget / Bahrami, deux grandes légendes du tennis mondial.

Un court de tennis "éphémère" aux dimensions légèrement réduites sera aménagé sur la terrasse principale du Pic du Midi le mercredi 20 août. Tout le matériel nécessaire de la chaise d’arbitre aux chaises pour les spectateurs sont prévus.

Cette animation sera gratuite pour tous les visiteurs qui monteront au Pic ce jour là. Le match au sommet entre Guy Forget et Mansour Bahrami se déroulera à midi. Il devrait durer une trentaine de minutes. Il leur faudra du souffle pour jouer à 2 877 mètres d’altitude !

Gageons que le soleil sera de la partie car avec la profondeur de vue, le cadre et l’environnement exceptionnel du site, tous les éléments sont réunis pour que ce match de tennis le plus vertigineux du monde puisse marquer durablement ce trentième anniversaire !

A propos de Guy Forget :

Champion de France junior et champion du monde Junior en 1982, Guy Forget remporte son premier tournoi sur le circuit professionnel en 1986 à Toulouse où son grand-père s’était imposé en 1946 et son père en 1966. Il gagne aussi à Nancy en 1989 et devient champion du monde en double avec le Suisse Jakob Hlasek en 1990. Il réalise sa meilleure saison en 1991 où il atteint le 4ème rang mondial grâce à 6 victoires en tournoi (Sydney, Bruxelles, Cincinnati, Bordeaux, Toulouse et le Masters de Paris-Bercy). Aucun joueur français n’a remporté autant de tournois sur une année.

À Wimbledon, il atteint les quarts de finale. En double il atteint les demi-finales dans les quatre rendez-vous du Grand-Chelem et surtout deux finales à Roland-Garros. Il remporte la Coupe Davis en 1991 à Lyon, contre les États-Unis. Le capitaine de l’équipe n’est autre que Yannick Noah. Battu le premier jour par André Agassi, il se reprend en double avec Henri Leconte puis apporte le point décisif en battant Pete Sampras en 4 sets. La France récupère le saladier d’argent après 59 ans d’attente.

Il obtient sa 3ème victoire cette fois-ci en tant que capitaine, en 2001. Il occupe ce poste depuis 1999, année au cours de laquelle la France perd la finale contre l’Australie à Nice. Deux ans plus tard, la France obtient sa revanche en allant triompher des Australiens sur le gazon de Melbourne. Cette année-là, l’équipe de France (composée de Nicolas Escudé, Sébastien Grosjean et Arnaud Clément en simple et de Cédric Pioline et Fabrice Santoro en double) réussit l’exploit de gagner ses 4 rencontres à l’extérieur (Belgique, Suisse, Pays-Bas et Australie). Forget a été également capitaine de l’équipe de France de Fed Cup. Sous sa direction, Amélie Mauresmo et Mary Pierce ont remporté la Fed Cup contre les États-Unis à Moscou en 2003.

 

A propos de Mansour Bahrami :

Cet homme est une légende disait de lui Bjorn Borg, un génie d’après Mc Enroe. Il est capable de rendre le tennis extraordinairement amusant selon Roger Federer. Après une carrière professionnelle de plus de vingt ans sur le circuit et après avoir atteint une finale de double à Roland Garros associé à Éric Winogradsy, il remportera deux titres dans cette épreuve à Genève et à Toulouse . Il jouera près d’une trentaine de matchs en Coupe Davis sous les couleurs de son pays natal, l’Iran.

Après avoir mis fin à sa carrière de joueur pro en 1995, il créera le Trophée des Légendes qui réunit chaque année les meilleurs "anciens" joueurs de la planète autour d’une compétition très prisée qui se déroule en parallèle des épreuves principales des Internationaux de France.

Mais Mansour Bahrami est surtout un extraordinaire show man que l’on s’arrache dans tous les coins du monde, capable de mille et une acrobaties autour de la petite balle jaune et avec un sens de l’humour inégalé dans le monde du tennis. Le Maestro comme le surnomme Ilie Nastase, n’a jamais déçu personne et continue à faire profiter les spectateurs de ses facéties dans les tournois vétérans au sein de l’ATP Champions Tour, depuis sa création en 1998 où il continue à remplir les salles tout comme son ami John Mc Enroe.

En 2006, il a publié une autobiographie, Le Court des miracles, aux éditions Cherche midi. Mansour Bahrami a participé en tant que joueur à la première édition du Tournoi ITF de Bagnères en juillet 1985.

Renseignements : 05 62 56 70 00 – www.picdumidi.com