Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Un bon départ pour Bagnères et puis plus rien !

dimanche 12 octobre 2014 par Rédaction

A Oloron (stade de St Pée) : mi-temps : 21 – 10 . Temps ensoleillé .

- Arbitre : Loïc Frayssinet (comité de Côte d’Argent) assisté de Norbert Roche et Julien Arrougé ( comité du Béarn).

FCO

Claverie-Rospide (puis Séré-Peyrigain 24e) ; Fourtine , Chantereau, Pouyenne, Etchegoyen ; Picabéa (cap.) ( puis Diès, 53e), Cruzalèbes (puis Bugat,71e) ; Casassus, (puis Quintana, 60e), Chabat, Lacave (puis Quintana 60e) ; Monto (puis Porte – Laborde, 71e), Mazières (puis Sestiaa, 60e) ; Pénigaud,(puis Aléo, 65e) , Vitalla, Bérhabe (puis Beaudoin, 60e) .

Entraîneurs : David Laperne , Jean-Paul Trille.

Stade Bagnérais

Vignes ; Jourdan, Dubarry (puis Daragnou, 59e), Malaguradze, Manse ; (o) Bats , (m) Arnauné (puis Guyon, 71e) ; Arino, Anibal (puis Cossou, 65e), Bonnecarrère (puis Gumez, 53e) ; Miro (puis Viau, 42e), Brua ( cap) ; Greyling, Chaubard (puis Pambrun, 50e), Fabre (puis Saayman, 42e).

Entraîneurs : Marc Dantin, Patrick Bentayou.

Pour Oloron : 4 essais Fourtine ( 14e), Séré-Peyrigain (39e), Cruzalèbes (46e), Diès (60e).
3 buts de pénalité (4e, 9e, 30e) et 2 transformations de Picabéa.
Pour Bagnères : 1 essai Bonnecarrère (6e). 3 Buts de pénalité de Bats (12e), Malaguradze (50e, et 60e). 1 transformation de Malaguradze.

Carton jaune : pour Bagnères , Anibal (36e).

Le tronçon routier Pau – Oloron, est truffé de secteurs à vitesse limitée, et sur le pré de Saint Pée, les Bagnérais avaient encore le pied sur le frein, faisant illusion durant le premier quart d’heure, boostés par l’essai que Bonnecarrère leur avait offert, en venant contrer un dégagement du malheureux Claverie – Rospide .

Il n’y avait pas meilleure entame, pour laisser présager une confrontation de la même veine que les deux précédentes en Haut Béarn, mais les locaux allaient rapidement mettre un terme au suspense, et aux timides entreprises bigourdanes, initiées par Anibal.

On avait rarement vu des trois-quarts aussi performants, jouant dans le bon tempo, avec des gestes, qui ont dû rappeler aux supporteurs bagnérais les temps jadis.

Et comme les avants béarnais avaient pris le dessus dans les conquêtes, et surtout sur le moral, c’est tout naturellement qu’ils ont décroché le bonus offensif.

Yves Bergantin (Sportyves.fr)

Reportage photos Sportyves.fr