Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
    
  
   
 

Fédérale 1 : Bagnères domine Oloron

lundi 21 septembre 2015 par Rédaction

A Bagnères de Bigorre (Stade Marcel Cazenave) : mi-temps : 13 - 3

Arbitre : Pierre Courbin (Comité Côte d’Argent) assisté de Philippe Ricard et Serge Sohier (Comité Armagnac-Bigorre).

Pour Bagnères : 3 essais de Labarthe (2e, 67e), et Bonan (50e). 3 transformations de Bats. 3 buts de pénalité de Dasque (12e) et Bats (15e, 47e).

Pour Oloron : 2 buts de pénalité de Massip (33e et 44e).

Cartons rouges  : pour Bagnères , Szabo (37e) ; pour Oloron, Bérhabe (62e).
Cartons blancs : pour Oloron, Pénigaud (11e et 59e). Pour Bagnères, (Labarthe 29e).

Evolution du score : 7 – 0 ; 10 – 0 ; 13 – 0 ; 13 – 3 ; mi-temps ; 13 – 6 ; 16 – 6 ; 23 – 6 ; 30 – 6.

A l’instar de l’agence de notation Moody’s, le Stade bagnérais a baissé le curseur de la notoriété du FCO, que l’on voyait peut-être un peu trop beau après ses deux premiers succès.

Sur les bords de l’Adour, les Hauts-Béarnais ont tout simplement étaient absents, plombés d’entrée par l’essai de Labarthe venu au soutien de Darragnou, qui s’était fait la belle sur la ligne médiane ; par leurs fautes répétées ensuite, et surtout par leur manque d’envie de venir bousculer ceux qui seront sûrement les plus sérieux prétendants pour la qualification, derrière les « intouchables ».

Obligés, dès le premier quart d’heure, à refaire un handicap de 13 points, délaissant même les tentatives de pénalité, pour tenter de retrouver leur moral à partir des alignements si dominateurs huit jours auparavant, mais si dominés ce dimanche, les Oloronais allaient vite de rendre à l’évidence de leur incapacité à renverser le cours du jeu.

L’enthousiasme était bien du côté bigourdan. La discipline aussi. Ils ont largement mérité leur bonus.

Yves Bergantin (sportyves.fr)

Reportage photos sportyves.fr