Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
 
   
 

Haïdouti Orkestar à Bagnères le 13 novembre

jeudi 5 novembre 2009 par Rédaction

Dans le cadre des Concerts d’Automne du Conseil Général, la ville de Bagnères accueille Haïdouti Orkestar, une fanfare balkano-turque, le vendredi 13 novembre, à 21h, à la Halle aux Grains.

Haïdouti Orkestar est une pimpante fanfare balkanique des bords de Seine, menée par un accordéoniste serbe, complétée par un chanteur turc, un saxophoniste bulgare, un clarinettiste macédonien. Issus du jazz, du funk et des musiques du monde, les musiciens taquinent et flirtent avec les influences urbaines, pour une musique festive.
- Pour les Bagnérais, les 12/25 ans, les étudiants et demandeurs d’emploi : 8 euros
- Plein tarif : 12,50 €
- Réservations : 05 62 95 49 18

Plus d’infos : http://www.myspace.com/haidouti

HAÏDOUTI ORKESTAR
Les Balkans Réunis
Fanfare Balkano-Turque

Zéki Ayad CHOLASH (Turquie) : Chant (scène)
Jasko RAMIC (Serbie) : Direction artistique, accordéon
Krassen LUTZKANOV (Bulgarie) : Kaval, saxophone, clarinette
Sylvain DUPUIS (France) : Tapan, batterie
Pierre RIGOPOULOS (Grèce) : Derbouka
Gaël FAJEAU (France) : Soubassophone
Yann MARTIN (France), Martin SACCARDY (France), Nicolas GENEST (France) ou Ibrahim MAALOUF (Liban) : Trompette
Simon ANDRIEUX (France), Manel GIRARD (France) ou Charlotte AUGER (France) : Tubas
Nuria ROVILA SALAT (Espagne) : Danse tsigane

La bande originale des plus belles fêtes balkaniques !

L’originalité première du HAÏDOUTI ORKESTAR est d’avoir su réunir des artistes venus de tous les horizons culturels des musiques balkaniques et tsiganes. Au creuset de cette formation, la volonté d’interroger ensemble un répertoire vivant dans un espace culturel aussi réel qu’imaginaire.

En fanfare ou sur scène, la formation revisite l’immense patrimoine musical laissé par l’Empire Ottoman en Europe, dans une quête jubilatoire de l’esprit commun à ces musiques baignées par les eaux de la Méditerranée :
De proche en proche, des thèmes bulgares aux rythmes ottomans, de la langue turque au serbo-croate, des chansons de Thrace aux mélodies populaires macédoniennes, c’est à travers les nations, mais aussi les répertoires (musiques populaires, savantes, tsiganes), que le HAÏDOUTI ORKESTAR donne à entendre un autre regard sur les Balkans.