Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
  Informations Lourdes et Grand Tarbes  Informations Lourdes et Pays de Lourdes  Informations Bagnères de Bigorre  Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves  Informations Pays de Lannemezan  Information Pays du Val Adour  Informations Hautes-Pyrénées     
       

Jean-Bernard Sempastous, député des Hautes-Pyrénées, dresse le bilan de son mandat

mardi 25 janvier 2022 par Rédaction

Jean-Bernard Sempastous, député (LREM) de la 1ère circoncription des Hautes-Pyrénées, a tenu une conférence de presse dans sa permanence bagnéraise L’occasion pour lui, à moins de 100 jours du premier tour de l’élection présidentielle et à moins de 6 mois des élections législatives, de dresser le bilan de son mandat. Il nous a aussi réservé une interview.

Améliorer les soins dans tous nos territoires ruraux

Mise en œuvre de “100% santé” depuis le 1er janvier 2021, une offre de lunettes, appareils auditifs et prothèses dentaires prise en charge à 100% pour améliorer le recours aux soins les plus onéreux.

Ségur de la santé : des centaines d’heures de concertation et un plan inédit pour la santé : 

-Revalorisation des salaires des soignants (+183 euros par mois pour plus de 1,5 million de salariés des hôpitaux et des Ehpad).

-19 milliards d’euros prévus pour l’investissement (sanitaire, médicosocial, équipement numérique).

Suppression du numerus clausus pour augmenter de 20% les places en études de médecine et par conséquent, le nombre de médecins dans nos territoires.

Mise en place de l’allocation journalière du proche aidant (AJPA)

Pour les zones sous denses : développement de la téléconsultation, encouragement des débuts de carrières dans ces territoires (élargissement des contrats d’engagement de service public (CESP), facilitation du recours au médecin adjoint, contrat unique début d’exercice).

Des actions concrètes dans les Hautes-Pyrénées 

> Doublement des maisons de santé qui rassemblent des professionnels de santé en majorité libéraux par rapport à 2017 (de 7 à 14)

> Financement d’un hôpital unique à Lanne (aide d’Etat à hauteur de 75%) pour maintenir durablement une offre de soins publique, modernisée et lisible dans un département où elle est aujourd’hui menacée.

> Sur le total des ventes de prothèses dentaires dans les Hautes-Pyrénées, 69% sont « 100 % santé », soit sans reste à charge pour le bénéficiaire.

Développer les services publics du quotidien

Déploiement des maisons France Services dans tous les territoires pour offrir des services de proximité aux français les plus éloignés des grandes villes (CAF, CNAM, La Poste, les impôts…)

Déploiement d’une bonne couverture en internet fixe et en téléphonie mobile pour tous les Français d’ici 2022  : près de 70% de logements ou locaux professionnels sont désormais raccordables au réseau de la fibre optique. En 2017 seul 22% de ces publics y avait accès.

Des aides pour la mobilité en zone rurale : train de nuit, préparation et passage du permis facilités, pistes cyclables.

Des actions concrètes dans les Hautes-Pyrénées 

> 17 espaces France Services en 2021

> La fibre est déployée à 60% en 2021 contre 9% en 2017

> Réouverture d’une ligne de train de nuit Paris-Tarbes-Lourdes le 12 décembre dernier après notre forte mobilisation depuis plusieurs mois et l’engagement du Président de la République pour relancer ce mode de transport. 

> 134 km de pistes cyclables. En augmentation de 20% par rapport à 2017.

Un pays plus solidaire et plus juste

Prime à la rénovation des logements et interdiction de location de passoires thermiques.

Prolongation du dispositif « Territoire zéro chômeur de longue durée » et extension à 50 nouveaux territoires.

Revalorisation de la prime d’activité (+ 90 euros pour les travailleurs au SMIC).

Introduction des petits-déjeuners gratuits à l’école

Création d’un congé paternité qui passe de 14 à 28 jours (32 en cas de naissances multiples), dont 7 jours obligatoires, et d’un service public des pensions alimentaires.

Des actions concrètes dans les Hautes-Pyrénées 

> 108 familles bénéficiaires d’une pension alimentaire versée par l’intermédiaire du service public des pensions alimentaires

> 744 pères / conjoints ont pris un congé de paternité et d’accueil de l’enfant en 2020.

Soutenir l’emploi et nos entreprises dans les territoires

Inciter à l’installation et au développement des entreprises. Baisse pérenne des impôts de production de 10 milliards d’euros, diminution progressive de l’impôt sur les sociétés (IS)

Aider nos petites et moyennes entreprises : 500 euros pour soutenir les TPE ayant engagé des dépenses de numérisation, aides à l’investissement de France relance…

Un soutien inédit de l’Etat pendant la crise sanitaire : fonds de solidarité, prêts garantis par l’Etat, chômage partiel. 

Concrètement dans les Hautes-Pyrénées

> Activité partielle : 27 676 emplois sauvegardés grâce à la mobilisation de 76 Millions d’€ depuis mars 2020. 

> 37 entreprises industrielles bénéficiaires des aides à l’investissement de France Relance (soutien à l’investissement industriel dans les territoires, relocalisation dans les secteurs stratégiques, fonds de modernisation automobile, aéronautique et nucléaire, Industrie du futur, soutien à la chaleur bas carbone et décarbonation de l’industrie). Le site bagnérais du géant ferroviaire CAF bénéficiera d’un soutien de 700 000 euros du plan de relance pour l’aider à se développer et porter ses effectifs de 120 à 400.

> 500 entreprises ont bénéficié d’un chèque numérique de 500€.

> La baisse des impôts de production représente de 27,6 M€ pour 2 496 entreprises du département.

Un travail qui paye mieux et le pouvoir d’achat des Français amélioré

Défiscalisation et exonération des cotisations sociales dues au titre de la rémunération des heures supplémentaires et complémentaires.

Défiscalisation de la « Prime Macron ».

Revalorisation de la prime d’activité (+ 90 euros pour les travailleurs au SMIC).

Suppression de la taxe d’habitation  : +738 euros par an et par ménage

Baisse de l’impôt sur le revenu : + 300 euros par an en moyenne

Soutenir nos agriculteurs et encourager la vente de produits de qualité

Renforcement de l’obligation d’information du consommateur sur la provenance ou de la dénomination de l’AOP ou IGP et obligation d’étiquetage de l’origine de produits (viande, miel par exemple).

Mise en œuvre du Nutriscore depuis 2017, qui fournit une information lisible et facilement compréhensible sur la qualité nutritionnelle globale des produits, afin de favoriser l’accès à une alimentation équilibrée et favorable à la santé.

Protection des « sons » et des « odeurs » des campagnes françaises afin de favoriser le vivre ensemble dans les territoires ruraux.

Amélioration de la transparence du coût d’achat de la matière première agricole par l’industriel.

Mise en place d’un revenu digne pour les agriculteurs, en inversant la construction du prix, en responsabilisant les organisations interprofessionnelles.

Un soutien économique sans précédent du secteur agricole : 2,97 milliards d’euros pour 2021, 1,2 Milliard d’euros de France relance pour soutenir les filières ou encore encourager la conversion des agro-équipements.

Un nouveau dispositif pour préserver notre foncier agricole et la qualité de nos terres

Concrètement dans les Hautes-Pyrénées

> Presque deux fois plus d’exploitations agricoles engagées dans une démarche de transition agroécologique et ayant reçu une certification officielle, par rapport à 2017 (346 en 2020 contre 195 en 2017).

> Promulgation de la loi « Sempastous » portant un dispositif inédit en Europe pour lutter contre la concentration excessive de terres dans les mains de propriétaires uniques et encourager l’installation de nouveaux agriculteurs.

 Soutenir nos collectivités territoriales et nos élus

Des financements améliorés et un soutien fort face à la crise : plus de 14,5 milliards d’euros ont été engagés en investissements, au bénéfice des projets locaux, et les communes et intercommunalités rurales auront bénéficié de plus de 5,2 milliards d’euros de Dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR) contre 3,5 milliards d’euros sur la précédente mandature.

Des maires sécurisés dans leurs décisions et mieux indemnisés pour leurs fonctions (+ 50% pour les communes de moins de 500 habitants).

Des programmes financiers et logistiques pour revitaliser nos villes et nos communes : petites villes de demain et cœur de ville.

Mener une politique en faveur de l’écologie du quotidien

Mobilité : 840 000 primes à la conversion et 340 000 bonus écologiques ont été distribués depuis le début du quinquennat

Création de l’office français de la biodiversité et mise en place du premier “budget vert” du monde pour classer les dépenses selon leur impact environnemental.

Interdiction progressive de contenants et d’ustensiles alimentaires en plastique. Interdiction de la destruction des invendus non alimentaires neufs et mise en place de vente de médicaments à l’unité.

Création d’un éco-score pour mieux informer le consommateur de l’empreinte carbone des produits qu’il consomme.

Concrètement dans les Hautes-Pyrénées

> 5700 primes et bonus ont été accordés pour l’achat ou la location longue durée d’un véhicule propre.

> + 70 bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides dans les Hautes-Pyrénées.

Agir pour l’épanouissement de nos jeunes

Lancement du plan 1 jeune 1 solution visant à offrir pour ne laisser aucun jeune de côté. Avec plus de 9 milliards d’euros investis, il mobilise un ensemble de leviers : aides à l’embauche, formations, accompagnements, aides financières aux jeunes en difficulté, etc. afin de répondre à toutes les situations.

Création du Pass sport permettant d’obtenir 50 euros pour s’inscrire dans une structure sportive.

Création du Pass Culture de 500 euros au total pour accéder à des activités culturelles (25e en 4ème, 25e en 3ème, 50e en 2nde, 50e en 1ère, 50e en Terminale, 300e à 18 ans).

Création du service national universel (à partir de 15 ans) pour effectuer un séjour de cohésion et une mission d’intérêt général et poursuivre par une période d’engagement sur la base du volontariat.

Concrètement dans les Hautes-Pyrénées

> 2000 utilisateurs du Pass culture

> Plus de 500 contrats d’apprentissages supplémentaires signés en 2021 par rapport à 2017

> 5700 recrutements de jeunes de moins de 26 ans, en CDI et CDD de plus de trois mois depuis le lancement des aides du plan jeunes.

> Les Hautes-Pyrénées territoire pilote du Service National Universel dès 2019.

Le mot de conclusion

 « L’opposition ne peut que me reprocher d’avoir été fidèle et d’avoir voté les projets de lois du Gouvernement, notamment les deux derniers portant sur les budgets de l’Etat et consacrant une part importante des dépenses aux mesures de soutien pour faire face à la crise sanitaire ».

« A l’heure du bilan, il apparait incontestable que le Gouvernement a mené une politique de soutien sans précédent pour aider les français à faire face à la crise. Il faut aussi, quand cela est le cas, souligner les bonnes décisions de notre pays, comme l’a fait par exemple récemment le prix Nobel d’économie, Paul Krugman dans le NY times ».

« J’entends les remarques d’opposants politiques avec lesquelles j’ai toujours tenu à travailler, loin de logiques partisanes inconstructives, mais je ne peux que faire le constat que ces quatre ans nous ont permis d’avancer efficacement sur des sujets paradoxalement urgents mais laissés de côté : la réindustrialisation des territoires, la revalorisation des élus, la lutte contre le gaspillage, la régulation de l’accès aux terres agricoles via les sociétés, la simplification de l’action publique, le développement des offres de santé…  »