Site d’informations en ligne, sur Bagnères de Bigorre et le Pays de la Haute Bigorre
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
     
   
 

Jean-Bernard Sempastous, élu maire de Bagnères-de-Bigorre

mardi 13 août 2013 par Rédaction

En début de soirée, le conseil municipal de Bagnères-de-Bigorre s’est réuni pour élire le successeur de Rolland Castells, terrassé par une crise cardiaque, le samedi 3 août. Sans surprise, c’est Jean-Bernard Sempastous, le premier adjoint, qui a été élu pour occuper les fonctions de premier magistrat jusqu’en mars prochain, date du renouvellement municipal. Il était seul candidat.

Avant de procéder à l’élection du maire et d’installer Corinne Dalavat comme nouveau conseiller municipal, une minute de silence était observée à la mémoire du regretté maire Rolland Castells. Le conseil municipal composé de 29 membres étant au complet élisait le nouveau maire. Jean-Bernard Sempastous recueillait 24 voix, tandis que l’on dénombrait 5 bulletins blancs. Au nom de « Bagnères Solidaire », liste d’opposition municipale, Alain Pujo (PS) était auparavant intervenu en ces termes : "Je m’exprime au nom des élus de Bagnères Solidaire qui reconnaissent la capacité qu’a eue M. Jean-Bernard Sempastous à gérer une situation exceptionnelle lors du décès brutal du maire de Bagnères. Ils le remercient de les y avoir associés. Dans les circonstances actuelles, nous ne présenterons pas de candidat au poste de maire. La candidature du premier adjoint nous semble naturelle à quelques mois de la fin de la mandature. En tant qu’élus de l’opposition de « Bagnères Solidaire », nous nous abstiendrons lors de ce vote."

Après l’élection du maire, le conseil municipal élisait les adjoints. La liste présentée par la majorité municipale était élue par 24 voix et 5 bulletins blancs. Sont donc élus dans l’ordre : Françoise Ternet, Anne-Marie Thalès, Pierre Abadie, Bernadette Dussert-Pedebay, Guy Dabat, Natalia Beigbeder, Karin Baqué-Haunold, Rémilaffaille.

S’ensuivait la désignation d’un nouveau délégué communautaire. Seul candidat, Alain Pujo (PS) était élu en qualité de titulaire, Jean Martin en qualité de suppléant. Jean Bernard Sempastous portait alors à la connaissance de l’assemblée la nouvelle répartition des sièges du conseil communautaire de la Communauté de communes de la Haute-Bigorre, répartition qui n’interviendra qu’après le renouvellement de mars 2014. Le conseil communautaire comprendra 52 membres répartis comme suit : Bagnères (17), Campan (4), Gerde (3), Pouzac (3), Asté (2), Beaudéan (1), Cieutat (2), Montgaillard (2), Ordizan (2), Trébons (2). Toutes les autres communes auront chacune 1 siège : Antist, Argelès, Astugue, Banios, Bettes, Hauban, Hiis, Labassère, Lies, Marsas, Mérilheu, Neuilh, Orignac, Uzer. Le nombre de vice-présidents pourra être au maximum de 10.

Avant de lever la séance, Jean-Bernard Sempastous intervenait (lire discours ci-dessous)

"Mesdames et Messieurs les conseillers municipaux

Mes premiers mots iront à la famille de Rolland Castells ainsi qu’à toutes celles et ceux qui l’ont soutenu et aimé.

L’émotion causée par le décès si brutal de Rolland est immense.

Sa vie a été si riche qu’il est bien difficile de la retracer en quelques mots. Rolland Castells était un homme de cœur, d’engagement, de droiture et de fidélité. Fidélité à sa commune, à sa vallée, à son département, à ses amis. Nous ne pouvons qu’admirer sa pugnacité à défendre notre territoire pendant près de 25 ans dans sa fonction de maire et de conseiller général.

Je tenais à remercier l’ensemble de l’équipe municipale, l’ensemble du personnel communal pour la dignité et la solidarité dont ils ont fait preuve en ce douloureux moment. Grâce à une implication de tous, nous avons pu traverser cette épreuve dans les meilleures conditions possibles.

Aujourd’hui mon devoir, aidé par l’équipe de la majorité municipale, est de terminer les projets en cours. Je m’y engage.

Fort de mon expérience de conseiller municipal puis d’adjoint au maire pendant près de vingt ans, j’assumerai cette nouvelle tâche en collaboration avec les adjoints, les conseillers municipaux et les services municipaux.

Nous avons tous à cœur de terminer le travail engagé et de poursuivre avec dynamisme le développement de notre ville. Fiers de l’héritage laissé, nous nous projetons d’ores et déjà dans l’avenir.

Je sais pouvoir compter sur l’équipe municipale que je peux assurer de mon soutien, de mon écoute et de ma volonté d’œuvrer ensemble. Je souhaite être un rassembleur, dans un esprit d’ouverture et sans idéologie partisane. Je compte travailler avec pour seul intérêt celui de Bagnères et des Bagnérais, à qui ma porte sera toujours ouverte".

Gérard Merriot

IMG/mp3/01jbs130813.mp3